Les disputes de couple :

bonnes ou mauvaises?

Il faut avouer qu’on entend un peu tout sur cette question : certains disent qu’un couple sans dispute n’existe pas, d’autres qu’un couple heureux ne se dispute jamais. Où est la vérité ? La vérité comme souvent se trouve dans la nuance, dans l’équilibre, dans la prise en compte de tous les paramètres.

Déjà, qu’entendez-vous par « dispute » ? La définition peut varier d’un individu à un autre ! Selon l’opinion générale et le dictionnaire, la dispute a un sens péjoratif: c’est une discussion vive, une altercation, une lutte pour obtenir quelque chose. Pourtant selon l’étymologie, le latin disputare exprime l’idée de discuter, de discerner, d’examiner de fond en comble.

Alors que penser, la dispute est-elle bonne ou mauvaise pour le couple?

En fait la réponse dépend de la manière dont se déroulent vos disputes !

Ce n’est pas tant la façon dont on fait l’amour,
mais la façon dont on fait la guerre,
qui détermine la satisfaction du couple.
Le meilleur indicateur du divorce…
est la gestion des conflits. »


Howard Markman

Prendre conscience des fausses croyances

On entend toutes sortes de fausses croyances sur la dispute de couple :

  • “Les disputes c’est sain pour le couple”.
  • “C’est normal de se disputer en couple”.
  • “Un couple qui ne se dispute jamais doit s’ennuyer”.
  • “Ce n’est pas grave, on se réconcilie sur l’oreiller !”
  • “La vie est trop courte pour que l’on se dispute.”
  • “Vaut mieux rien dire pour éviter les disputes.”
  • “Ne pas se disputer est un manque d’intérêt.”
  • Etc…

Et vous, que croyez-vous ?

Pour ma part, j’ai vu des couples heureux qui ne se disputent jamais, et des couples complices qui aiment « se chamailler ».  Il est donc important de se débarrasser des fausses croyances dans le genre « tout est noir » ou « tout est blanc ». En fait, tout dépend de ce qu’impliquent personnellement « vos disputes » : sur quels sujets, pour quelles raisons, dans quelles émotions, avec quelles paroles, comment elle se déroule, comment elle se termine, son utilité, ou son impact sur votre vie.

Disputes : des raisons naturelles!

Il y a différentes raisons pour lesquelles il peut être naturel de se disputer de temps en temps.

Du fait de notre imperfection, et de notre vécu plus ou moins difficile, nous avons tous des défauts, des faiblesses, et des sensibilités différentes.

De plus homme et femme, nous sommes faits de manière différente : nous avons tous deux une manière de penser et de communiquer différentes. Sans compter sur le fait que nous n’avons souvent pas appris à communiquer ! Nous avons aussi des points de vue différents sur des sujets qui nous touchent tous les deux (les enfants, l’argent, par exemple). Il est donc naturel qu’il y ait des malentendus et qu’il soit difficile de toujours nous comprendre.

Enfin, nous sommes parfois fatigués, stressés, irrités, à cause de notre quotidien bien rempli et des pressions que nous vivons à l’extérieur du couple. Il est donc clair que nous ne sommes pas toujours en état de communiquer de la meilleure façon.

Pour ces raisons, il est donc important de relativiser et d’accepter le fait qu’il peut nous arriver quelquefois de nous “disputer”. 😉

Si je vous dis cela, c’est que moi-même je suis concernée. Je vais vous confier une chose : j’ai vécu durant mon enfance avec des parents qui se disputaient (ou se déchiraient plutôt). Une fois adulte, je me suis dit que plus jamais, je ne voulais entendre de dispute, et que je ne le supporterai plus!

Une fois en couple, quand il nous arrivait de nous disputer, je le considérais comme un drame tellement cela me touchait, me blessait. Du coup, je faisais tout pour éviter les conflits : il m’arrivait souvent de “prendre sur moi”, de ne pas dire ce que je ressentais, pour avoir la paix. Grande erreur… car finalement j’en ai encore plus souffert : à force de prendre sur moi, mon amertume grandissait inconsciemment au fond de moi… Et ceci a failli détruire notre couple.

Aujourd’hui j’ai donc appris à dédramatiser les conflits… et même à les transformer en opportunités!

⚠️ MAIS attention, ceci à une condition majeure : que la dispute ne signifie pas agression, manipulation, ou pire, violence.

Quand dispute signifie agression, ou pire violence.

Quand une dispute tourne en agression, en manipulation ou en violence, qu’elle soit physique, verbale, ou affective, non ce n’est PAS normal !

Si l’un des partenaires hausse le ton, emploie des mots durs, rabaissants ou insultants, si l’un d’eux manque de respect à l’autre, ou le critique, fait du chantage, juge l’autre, ou que cela se déroule dans les cris ou les larmes : clairement ce type de dispute n’est pas sain pour le couple. C’est un déchirement qui va engendrer des rancœurs, des blessures, qui auront beaucoup, beaucoup de mal à s’effacer, surtout pour la femme.

Quand on brise un vase, il est difficile de recoller les morceaux et reconstituer un beau vase ; pareillement le couple peut garder de nombreuses cicatrices suite à des disputes violentes, si toutefois les morceaux se recollent.

Il est vital pour le couple de prendre conscience de l’ampleur de ses disputes, et de décider d’y remédier pour que la relation puisse durer dans le temps.

Transformer les conflits en opportunités !

En fait, je préfère parler de “conflits” que de “disputes”. Les disputes déchirantes n’ont pas leur place dans un couple qui cherche à être heureux. Si toutefois cela arrive (et cela nous est arrivé), il est possible de transformer tout conflit en opportunité : en opportunité de grandir, grandir soi-même et faire grandir notre couple.

Comment ? Grace à une analyse honnête :

  • Des facteurs qui mènent au conflit.
  • Des raisons pour lesquelles le conflit a lieu.
  • Des mots employés qui déclenchent le conflit ou enveniment la situation.
  • Des comportements qui blessent l’un ou l’autre.
  • De ses propres réactions face à l’autre.

Grace aux conflits, on peut en apprendre beaucoup! Non seulement sur soi (ses blessures, ses sensibilités, ses schémas de pensée, etc), mais aussi sur l’autre (sa façon de penser, ses blessures, ses sensibilités).

Le conflit est la confrontation de deux mondes, de deux histoires différentes. Nous pouvons le considérer, soit comme un obstacle au bonheur, soit comme un tremplin vers le bonheur.

Le bonheur découlera de ce choix de transformer le conflit en opportunité. L’opportunité de chercher à se connaître et à se comprendre l’un l’autre, pour construire une équipe gagnante!

Quel sera votre choix ? Comment gérez-vous les conflits?

N’hésitez pas à laisser un commentaire !

N’oubliez pas, tout est possible !


Leave a Reply

Your email address will not be published.